YUBO, késako ?

YUBO, ça ne vous dit probablement rien et c’est normal. Pourtant cette application, qui cartonne chez les moins de 20 ans, est en phase de devenir la nouvelle « best app’ » du moment ! Lancée en 2015, l’application compte déjà plus de 15 millions d’utilisateurs à travers le monde, principalement situés en Angleterre et en Amérique du Nord. L’origine de son succès ? Un savant mélange de diverses fonctionnalités que l’on retrouve sur Snapchat, Tinder et Instagram et que les jeunes adorent.

Sur YUBO, on « swipe », on « chate » et on « matche…

YUBO anciennement Yellow, propose « une application pour rencontrer de nouveaux amis et s’amuser avec eux ». En effet, YUBO permet à l’utilisateur de se « connecter » à d’autres personnes qui partagent les mêmes passions et des centres d’intérêt similaires aux siens.

Tout comme son concurrent, la célèbre application de rencontre Tinder, l’application utilise la géolocalisation pour présenter des personnes à proximité. 

  • Il faut tout d’abord s’inscrire puis compléter son profil avec les attributs recherchés. YUBO demande à ses utilisateurs un certain nombre de données personnelles : nom, numéro de téléphone, date de naissance, genre, localisation, photos récentes. 
  • Ensuite, il faut swiper : à gauche pour « zapper » la personne ou à droite pour la « liker ». Si deux personnes se sont « likées » respectivement on appelle cela un « match ».
  • Ces deux nouveaux « amis » ont alors la possibilité de converser sur la fonctionnalité messagerie de l’application ou via la fonctionnalité « GoLive » qui permet d’échanger directement en vidéo. Et, comme pour Instagram, le live de ces deux personnes peut être visionné en direct par les autres utilisateurs de l’application.

« 70% des nouveaux inscrits ont entre 13 et 17 ans » 

Le « Tinder pour ados », voici le surnom donné à Yubo. « L’application est interdite aux moins de 13 ans et les jeunes ayant moins de 17 ans doivent demander l’accord de leurs parents ». Sur un petit guide destiné aux parents mis en ligne sur le site internet officiel www.yubo.live, les créateurs précisent qu’ils ne sont pas en mesure de contrôler l’âge des inscrits et qu’il est donc important de renseigner son identité en toute honnêteté. Pas certain que les 70% nouveaux inscrits âgés de 13 et 17 ans aient tous demandé l’autorisation de leurs parents…

Un danger à l’horizon ?

Évidement le risque 0 n’existe pas ! L’application met en relation des personnes qui ne se connaissent pas. Tout le monde peut s’inscrire y compris des personnes malintentionnées. Il est donc important pour les parents d’être avertis au bon moment lorsque l’ado voudra utiliser cette application et, avec de bons conseils, être en capacité de réagir face à d’éventuelles dérives. Tout comme l’ado qui, lui, devra se prémunir contre les dangers potentiels qui pourraient nuire à sa sécurité. 

Des cas de tentatives de chantage à la photo intime ont été révélé aux États-Unis et en Angleterre. C’est le principal risque qui existe sur cette application.

Mieux vaut prévenir que guérir ! 

YUBO est actuellement disponible au téléchargement. Pour l’instant elle remporte un franc succès dans les pays anglophones mais elle est encore peu connue en France. Pour les avant-gardistes, ils risquent davantage de rencontrer des personnes vivant à des centaines, voire des milliers de kilomètres !

Share This

Ce article vous a plus ?

N'hésitez pas à le partager avec d'autres parents !